Sous-menu

Des solutions pour contrer la pauvreté

Des solutions pour contrer la pauvreté

Les projets de logements sociaux et coopératifs offrent aux gens à revenus faibles ou modestes la possibilité de réduire la portion de leur revenu dédiée au logement.

Les types de propriété et leur nombre actuel à Sherbrooke :

  • 1 273 logements coops gérés par 26 entreprises coopératives différentes;
  • 1 186 unités d’habitations à loyer modique (HLM) : logements gérés par l’Office municipal d’habitation de Sherbrooke (OMHS);
  • 972 logements gérés par des organismes à but non lucratif (OBNL), dont le Parallèle de l’habitation sociale inc..

Ces formules de logements subventionnés ne représentent que 7% du marché locatif à Sherbrooke, le taux le plus bas parmi les 9 plus grandes villes au Québec.

L’implication de la Ville de Sherbrooke

La Ville de Sherbrooke doit constituer un fonds de développement du logement social, en vertu du décret 850-2001, article 57, publié dans la Gazette officielle du Québec du 4 juillet 2001 (Gazette officielle 4817). La Ville verse annuellement au fonds un montant au moins égal à la contribution de base requise pour permettre la réalisation des logements octroyés par la Société d’habitation du Québec sur son territoire.

La Ville a fait preuve d’avant-garde en s’engageant en 2009 à créer 100 nouveaux logements sociaux et communautaires par année, de concert avec le Parallèle et la Fédération des coopératives d’habitation de l’Estrie. Un total de 500 unités a ainsi été développé de 2009 à 2014 grâce au programme AccèsLogis Québec et à la contribution de la Ville de Sherbrooke (15% des coûts de réalisation).

La Ville a renouvelé son soutien au développement de 100 unités par année pour la période de 2015 à 2019.

Des investissements intelligents qui agissent comme levier à plusieurs niveaux et qui représentent un plus pour l’ensemble de la communauté.